Les principes du commerce équitable :

1 - Création d'opportunités pour les producteurs, les ouvriers, désavantagés par le commerce conventionnel mondialisé, combat contre la pauvreté.

2 - Principe de transparence dans la gestion.

3 - Développement l'autonomie des producteurs

4 - Sensibilisation de la clientèle aux injustice du système commercial actuel

5 - Fixation d'un prix juste qui couvre les frais de production, une égalité de salaire homme/femme, des paiements immédiats de la part des acheteurs.

6 - Valorisation et encouragement du travail des femmes.

7 - Conditions de travail saines et sûres

8 - Le travail des enfants est autorisé sous condition de bien-être, de sécurité, de conditions éducatives, de respect de leur besoin de jouer conformément à la convention des Nations-Unies.

9 - Encouragement au respect de l'environnement dans la pratique de production.

10 - Les organisations de commerce équitable ne font pas de profit dans le dos des petits producteurs

 

Ces normes ne sont pas universelles et certaines associations ont des niveaux d'exigences supérieures, par exemple en ce qui concerne l'interdiction du travail des enfants ou le respect de l'environnement.

 

Pour un commerce plus éthique, la culture biologique du coton est donc associée au commerce équitable dans la production de coton et sa vente à l'usine de transformation et dans le domaine de la fabrication des vêtements avec le respect de normes sociales dans les usines. C'est pourquoi un vêtement sera d'autant plus "éthique" que le coton sera biologique et équitable. C'est pourquoi les prix sont supérieurs par rapport aux grandes marques de distribution qui bien souvent commercialisent des vêtements en coton biologique mais qui ont été fabriqués dans des usines qui ne respectent pas le droit du travail.

 

Pour en savoir plus : www.commercequitable.org